ARCHIVAGE THEMATIQUE DES MESSAGES DU FORUM HYGIENE

Page mise à jour : 29/12/10

Page d’accueil de l’archivage thématique avec moteur de recherche

Accès au formulaire d'inscription à la liste de discussion HYGIENE

Page d’accueil du site HYGIENE ALIMENTAIRE

 

 

liens vérifiés 20100214  

THEME

Pages d’archives connexes

Lutte contre les nuisibles (désinsectisation).

Les maladies émergentes  

Chikungunya

Dengue

Virus du Nil

Paludisme

Fièvre catarrhale

Les moustiques

 

 

PRINCIPALES INFORMATIONS



JO SENAT 20/04/06 Au sommaire:
Question écrite n° 21243 Lutte contre une maladie transmise par les moustiques

http://www.senat.fr/questions/base/2006/qSEQ060121243.html

INSPQ Juin 1994 Les pneus hors d'usage et le risque de transmission de maladies infectieuses par les moustiques
http://www.inspq.qc.ca/publications/environnement/doc/text7.asp?E=p



Parasitology Research (2008) 103:29-43, November 22, 2008 Mosquito-borne
viruses in Europe
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00436-008-1064-7

Parasitology Research (2008) 103:19-28, November 22, 2008 Influence of
climate change on mosquito development and mosquito-borne diseases in Europe

http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00436-008-1210-2

EcoHealth (2007) 4:72-81, April 16, 2007 Anthropogenic Environmental Change,
Mosquito-borne Diseases and Human Health in New Zealand
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s10393-006-0080-2


ARS USDA 09/03/10 ARS Study Provides a Better Understanding of How Mosquitoes Find a Host
http://www.ars.usda.gov/is/pr/2010/100309.htm






DOSSIER MOUSTIQUE AEDES ALBOPICTUS
__________________________________

Actualités

LE PARISIEN 07/06/10 Alerte au moustique-tigre
Pour la première fois, le moustique-tigre, qui propage des maladies tropicales graves, a été détecté à Marseille.
http://www.leparisien.fr/societe/alerte-au-moustique-tigre-07-06-2010-953706.php

DIRCOM INSERM 07/06/10 Le moustique du chikungunya, repéré à Marseille
http://dircom.inserm.fr/synthesedepresse/2010/06/lundi-07-juin-2010.html

MINISTERE DE LA SANTE 03/06/10 Dispositif de lutte contre la dissémination du moustique {Aedes albopictus} dans le sud de la France
http://www.sante-sports.gouv.fr/dispositif-de-lutte-contre-la-dissemination-du-moustique-aedes-albopictus-dans-le-sud-de-la-france.html

ZINFOS 07/06/10 Crainte d'une épidémie de chik dans le Sud de la France
http://www.zinfos974.com/Crainte-d-une-epidemie-de-chik-dans-le-Sud-de-la-France_a18369.html

Dernières actualités concenrant le moustique tigre
http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&hs=bdH&tbo=1&q=%22Aedes+albopictus%22&tbs=qdr:h

GOLF DE SAINT TROPEZ MAVILLE 27/05/10 Printemps pluvieux moustiques heureux
http://www.golfedesainttropez.maville.com/actu/actudet_--Printemps-pluvieux-moustiques-heureux-_loc-1388223_actu.Htm

ARS PACA - MAI 2010 - Plan Aedes albopictus dans les Bouches du Rhône
http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=6&ved=0CEIQFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.paca.sante.gouv.fr%2Fpow%2Fidcplg%3FIdcService%3DGET_FILE%26ssSourceNodeId%3D501%26RevisionSelectionMethod%3DLatestReleased%26dDocName%3DPACA_005639&ei=htoMTLPZFaSg4QawguilAQ&usg=AFQjCNFnpeCMwVlV9z0H1ZXIjTd4BZvyGA&sig2=CCpaYMTWCv4wLHW3_umniw

DRASS DASS PACA 03/05/60 Actes de la Journée d’information : surveillance des arboviroses importées et autochtones sur le littoral méditerranéen
http://www.paca.sante.gouv.fr/pow/idcplg?IdcService=SS_GET_PAGE&ssTargetNodeID=512&ssDocName=PACA_005643

INVS 04/06/10 VEILLE HEBDO PACA - CORSE - Surveillances Chikungunya, Dengue, West-Nile, Toscana, Usutu
http://www.invs.sante.fr/regions/sud/pe_paca_corse_040610.pdf

PLoS Negl Trop Dis. 2010 May; 4(5): e646.  Consequences of the Expanding Global Distribution of Aedes albopictus for Dengue Virus Transmission
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2876112/

UNIVERSITE DE LYON - Proposition de master spécialisé recherche "Ecologie microbienne"
PROPOSITION SUJET MASTER 2010-2011
http://spiral.univ-lyon1.fr/files_m/M5298/Files/666612_2226.pdf


Autres informations :

Le site http://www.albopictus.eid-med.org

Le site EID - Atlantique
http://www.operation-moustique.eu/

Veille et surveillance
http://www.albopictus.eid-med.org/les_pages/veille_et_surveillance_centre.htm

CG06 - Lutte contre le poustique aedes albopicus
http://www.cg06.fr/fr/servir-les-habitants/action-medicale-sociale/votre-sante/lutte-contre-le-moustique-aedes-albopictus/lutte-contre-le-moustique-aedes-albopictus/

FACULTE DE PHARMACIE DE STRASBOURG - 2009 - Résumé de thèse : Extension des moustiques vecteurs : le cas d’Aedes albopictus
http://www-fac-pharma.u-strasbg.fr/Officine/Upload/Philipps.pdf

PASTEUR 14/11/07 Le virus chikungunya et le moustique tigre
http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-000016-00a/presse/communiques-de-presse/2007/le-virus-chikungunya-et-le-moustique-tigre-investigations-dans-l-ocean-indien-et-en-france

PASTEUR 16/11/07 Enquêtes sur le virus chikungunya dans l’océan Indien et en France
http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/bdd/res/2732/enquetes-sur-le-virus-chikungunya-dans-l-ocean-indien-et-en-france/

PASTEUR - Présentation : Aedes albopictus est-il un bon vecteur du virus Chikungunyaàla Réunion?
http://www.invs.sante.fr/publications/2008/colloque_chik_dec_2007/15_vazeille_failloux.pdf

INVS - Surveillance d’Aedes albopictus à la Martinique: bilan 2004-2007
http://www.invs.sante.fr/publications/2008/jirvs_antilles_guyane/jirvs_presentations/session_2/com9_surveillance_d_aedes_albopictus_a_la_martinique.pdf

CDC EID - JUIL/SEPT 1997 - Aedes albopictus in the United States: ten-year presence and public health implications.
http://www.cdc.gov/ncidod/eid/vol3no3/moore.htm

ISSG - Aedes albopictus
http://www.issg.org/database/species/ecology.asp?fr=1&si=109

ECDC - Aedes albopictus distribution maps
http://ecdc.europa.eu/en/activities/pages/programme_on_emerging_and_vector-borne_diseases_maps.aspx

ECDC - MAI 2009 - Development of Aedes albopictus risk maps
http://www.ecdc.europa.eu/en/publications/Publications/0905_TER_Development_of_Aedes_Albopictus_Risk_Maps.pdf

ECDC 18/01/10 Recently introduced Aedes albopictus in Corsica is competent to Chikungunya virus and in a lesser extent to dengue virus.
http://ecdc.europa.eu/en/activities/sciadvice/Lists/ECDC%20Reviews/ECDC_DispForm.aspx?List=512ff74f-77d4-4ad8-b6d6-bf0f23083f30&ID=700

ECDC - Information à l’attention des professionnels de la santé
LE VIRUS DU CHIKUNGUNYA
http://www.ecdc.europa.eu/en/healthtopics/Documents/3094_02%20Factsheet%20for%20Health%20Practitioners_FR.pdf

Eurosurveillance, Volume 13, Issue 10, 06 March 2008  Asian tiger mosquito (Aedes albopictus) - a threat for Switzerland?
http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=8058

Eurosurveillance, Volume 12, Issue 47, 22 November 2007  An overview of Aedes aegypti and Aedes albopictus control in the British Overseas Territory of the Cayman Islands
http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=3314

BVET - 2008 - Rapport suisse sur les zoonoses 2007
http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0CCsQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.bvet.admin.ch%2Fgesundheit_tiere%2F00293%2F00294%2Findex.html%3Flang%3Dfr%26download%3DNHzLpZeg7t%2Clnp6I0NTU042l2Z6ln1ae2IZn4Z2qZpnO2Yuq2Z6gpJCEdYN8e2ym162epYbg2c_JjKbNoKSn6A--&ei=meAMTJq_E9Ds4gbJiOx5&usg=AFQjCNEGA1ZtQ-hVC5mBY0Vhn9BBDQdSRQ&sig2=KVTGnFfwLv2dIS41v_g1cw

BVET - 2008 - Maladies animales en envol
http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=2&ved=0CC8QFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.bvet.admin.ch%2Fdokumentation%2F00327%2F01310%2F01562%2Findex.html%3Fdownload%3DNHzLpZeg7t%2ClnJ6IzdeIp96km56VlWlxn5hOqdayYLGH4crdzYam3aiFfm2svWym162epYbg2c_JjKbNoKOn6A--%26lang%3Dfr&ei=meAMTJq_E9Ds4gbJiOx5&usg=AFQjCNGSEiUnBBx1esnibCPSOUoTqNBfpw&sig2=Z5CV6Dkp08Uq3smNb7QNMw

PREFECTURE DE CORSE - 2008 - PREVENTION ET LUTTE CONTRE L’AEDES ALBOPICTUS
http://www.corse.pref.gouv.fr/pages/ac%5Cadminpages%5Cuploads%5Ccom%20pr%C3%A9fecture.pdf

INVS 12/05/09 Surveillance accélérée en zone d’implantation d’ Aedes albopictus
Méthode et résultats
http://www.invs.sante.fr/publications/2009/journee_maladies_vectorielles/13.Y.Souares_Surv%20acceleree.pdf

DRASS ET DDASS PACA - MAI 2010 - Surveillance du Chikungunya et de la Dengue en métropole
Situation épidémiologique
http://www.paca.sante.gouv.fr/pow/idcplg?IdcService=SS_GET_PAGE&ssSourceNodeId=501&ssDocName=PACA_003873

PASTEUR - Entomologie - Groupe de Anna-Bella Failloux
http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00003h-029/unite-genetique-moleculaire-des-bunyavirus/thematiques-e-publications/entomologie-groupe-de-anna-bella-failloux

MINISTERE DE LA SANTE - Les moustiques à la Réunion
http://moustiquesinfos.sante.gouv.fr/spip.php?rubrique19

PREFECTURE DE HAUTE CORSE - 2007 - Plaquette : Régime sec pour lutter
contre les moustiques tigres
http://www.haute-corse.pref.gouv.fr/sections/securite/securite_civile/risques_sanitaires/chikungunya/downloadFile/attachedFile/Plaquette_Aedes_Albopictus.pdf?nocache=1190645863.78

WIKIPEDIA - Aedes albopictus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aedes_albopictus

WIKIPEDIA - Asian tiger mosquito
http://en.wikipedia.org/wiki/Asian_tiger_mosquito

CDC 07/11/05 Information on Aedes albopictus
http://www.cdc.gov/ncidod/dvbid/arbor/albopic_new.htm

CDC EID - JANVIER 2010 - Imported Chikungunya Virus Infection
http://www.cdc.gov/eid/content/16/1/162.htm

CDC EID - MAI 2008 - Chikungunya Virus in Aedes albopictus, Italy
http://www.cdc.gov/eid/content/14/5/852.htm

CDC EID - MAI 2010 - La Crosse Virus in Aedes albopictus Mosquitoes, Texas, USA, 2009
http://www.cdc.gov/eid/content/16/5/856.htm

AFRICAN JOURNAL OF BIOTECHNOLOGY 15/12/09 Biocidal potential of clove oils against Aedes albopictus - A comparative study
http://www.academicjournals.org/AJB/PDF/pdf2009/15Dec/Bhat%20and%20Kempraj.pdf

SANTE CANADA 28/09/07 Éclosion de la fièvre chikungunya dans le nord-est de l'Italie
http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/2007/chiku070928-fra.php

IRD - UR016 - Sébastien BOYER
http://www.mpl.ird.fr/ur016/articles.php?lng=fr&pg=367


VIRGINIA POLYTECH INSTITUTE 28/01/00 Thèse en ligne : Spatial, Ecological, and Human Implications in Southeast Virginia
http://scholar.lib.vt.edu/theses/available/etd-05112000-10250035/unrestricted/CWRatigan.pdf

UNIVERSITE DE SAO PAULO - 2001 - Thèse en ligne : Importância epidemiológica do Aedes Albopictus nas Américas
http://www.teses.usp.br/teses/disponiveis/6/6132/tde-01032002-131833/


Med Vet Entomol. 2004 Sep;18(3):215-27. Critical review of the vector status of Aedes albopictus.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15347388

Med Trop 2006 ; 66 : 226-228 AEDES ALBOPICTUS : CHRONIQUE D’UN VECTEUR EXPANSIONNISTE
http://www.revuemedecinetropicale.com/226-228_-_vt_-_pages.pdf

Parassitologia. 1995 Dec;37(2-3):115-9. Aedes albopictus: a potential problem in France.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8778652

Gac Sanit. 2007 Jan-Feb;21(1):25-8. [Introduction of Aedes albopictus in Spain: a new challenge for public health]
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17306183

AUSTRALIAN GOVERNMENT 07/07/08 Report of the 6th National Conference
Aedes Albopictus (asian tiger) Eradication Program
http://www.health.gov.au/internet/main/publishing.nsf/Content/natsieh-publicat.htm~natsienh-publicat-ch3.htm~natsienh-publicat-ch3-2.htm

AUSTRALIAN BIOSECURITY CRC FOR EMERGING INFECTIOUS DISEASE - 2.027RE Studies of the potential colonisation and establishment of Aedes albopictus as an arbovirus vector in Australia
http://www.abcrc.org.au/pages/project.aspx?projectid=115

CDI Vol 29 No 3 2005 Aedes (Stegomyia) albopictus – a dengue threat for southern Australia?
http://www.health.gov.au/internet/main/publishing.nsf/Content/cda-cdi2903-pdf-cnt.htm/$FILE/cdi2903j.pdf

Am J Trop Med Hyg. 2010 May;82(5):831-7. Suppressing Aedes albopictus, an emerging vector of dengue and chikungunya viruses, by a novel combination of a monomolecular film and an insect-growth regulator.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20439963

Microbes and Infection - DEC 2009 - Aedes albopictus, an arbovirus vector: From the darkness to the light
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VPN-4W9XBJD-1&_user=10&_coverDate=12%2F31%2F2009&_rdoc=1&_fmt=high&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=77ddbbecbb31e1c5ef7ad2fd21f2ba83
aInstitut de Recherche pour le Développement (IRD), UR016, BP 1857, Yaoundé, Cameroon
bOrganisation de Coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique Centrale (OCEAC), BP288, Yaoundé, Cameroon
cCIRAD, UMR Pbvmt, CIRAD-3P, 7, 97410 Saint Pierre, La Réunion, France
dIRD, UR016, CIRAD-3P, 7, 97410 Saint Pierre, La Réunion, France
eIRD, UR016, BP 4414, Cotonou, Bénin
fIRD, UR016, BP 64501, 34394 Montpellier, France

VECTOR-BORNE AND ZOONOTIC DISEASES - 2009 - Comparative Role of Aedes albopictus
and Aedes aegypti in the Emergence of Dengue and Chikungunya in Central Africa
http://www.mpl.ird.fr/ur016/file/Paupy_VBZD_2009.pdf
1Organisation de Coordination pour la lutte contre les Ende´mies en Afrique Centrale (OCEAC), Yaounde´, Cameroun.
2Institut de Recherche pour le De´veloppement (IRD), Yaounde´, Cameroun.
3Centre International de Recherche Me´dicale de Franceville (CIRMF), Franceville, Gabon.
4Institut Pasteur, Ge´ne´tique Mole´culaire des Bunyavirus (GMB unit), Paris, France.
5Centre Pasteur du Cameroun, Yaounde´, Cameroun.
6Institut de Recherche pour le De´veloppement (IRD), Franceville, Gabon.


 DOSSIER Aedes albopictus (références précédentes au dossier ci-dessus)
________________________

PREFECTURE DE HAUTE CORSE - Régime sec pour lutter contre les moustiques
tigres
http://www.haute-corse.pref.gouv.fr/sections/securite/securite_civile/risques_sanitaires/chikungunya/downloadFile/attachedFile/Plaquette_Aedes_Albopictus.pdf?nocache=1190645863.78

PREFECTURE DE CORSE - PREVENTION ET LUTTE CONTRE L’AEDES ALBOPICTUS
« Surveillance mais pas d’inquiétude en Corse »
http://www.corse.pref.gouv.fr/pages/ac%5Cadminpages%5Cuploads%5Ccom%20pr%C3%A9fecture.pdf

SANTE PACA 10/06/08 Lutte anti-vectorielle Aedes albopictus
http://www.paca.sante.gouv.fr/pow/idcplg?IdcService=GET_FILE&ssSourceNodeId=501&RevisionSelectionMethod=LatestReleased&dDocName=PACA_004035

SANTE VAR 30/06/08 Aedes albopictus, Chikungunya et Dengue Prévention en
milieu de soin
http://www.paca.sante.gouv.fr/pow/idcplg?IdcService=GET_FILE&ssSourceNodeId=501&RevisionSelectionMethod=LatestReleased&dDocName=PACA_004270

INVS 12/05/09 Surveillance accélérée en zone d’implantation d’ Aedes
albopictus Méthode et résultats
http://www.invs.sante.fr/publications/2009/journee_maladies_vectorielles/5.P.Delaunay_Poster.pdf

INVS 11/12/08 Surveillance d’Aedes albopictus à la Martinique: bilan 2004-20
http://www.invs.sante.fr/publications/2008/jirvs_antilles_guyane/jirvs_presentations/session_2/com9_surveillance_d_aedes_albopictus_a_la_martinique.pdf

ECDC MAI 2009 Aedes albopictus distribution maps
http://ecdc.europa.eu/en/publications/Publications/0905_TER_Development_of_Aedes_Albopictus_Risk_Maps.pdf

ECDC 23/10/08 Areas of possible establishment of Aedes albopictus (the tiger
mosquito) in Europe for 2010 and 2030
http://www.eea.europa.eu/data-and-maps/figures/areas-of-possible-establishment-of-aedes-albopictus-the-tiger-mosquito-in-europe-for-2010-and-2030

ACADEMIE DES SCIENCES - AVRIL 2000 - Première observation d’Aedes albopictus
(Skuse, 1894) en France métropolitaineFirst record of Aedes albopictus
(Skuse, 1894) in metropolitan France.
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VJ5-405KFC3-4&_user=10&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_searchStrId=1173449156&_rerunOrigin=google&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=b12777cc6e4ed2b53a3a28ef7b38fc65

ADEGE, EID Méditerranée - EID Atlantique - S.I.A.A.P. - 2000 - Aedes
albopictus (Skuse, 1894) established in metropolitan France
http://www.uel.ac.uk/mosquito/issue9/albopictus.htm

FACULTE DE PHARMACIE DE STRASBOURG 10/11/09 Résumé de thèse - Extension des
moustiques vecteurs : le cas d’Aedes albopictus
http://www-fac-pharma.u-strasbg.fr/Officine/Upload/Philipps.pdf

PHARMACIEN SANTE PUBLIQUE ENVIRONNEMENT - 2009 - Moustique Tigre Aedes
albopictus au niveau des Alpes-Maritimes et le virus chikungunya dans le
monde : actualité 2009
http://www.pharmaciensantepublique-environnement.com/Pharmaciens_de_Sante_Publique_content_id_2.html

Nature 280, 690 - 691 (23 August 1979); Characteristics of Aedes albopictus
cells persistently infected with dengue viruses
http://www.nature.com/nature/journal/v280/n5724/abs/280690a0.html

Virology Journal (2009) 6:93, July 05, 2009 Detection of novel insect
flavivirus sequences integrated in Aedes albopictus (Diptera: Culicidae) in
Northern Italy
http://www.virologyj.com/content/6/1/93

Medical and Veterinary Entomology, Vol. 22, No. 4, p.352-358 - 2008 -
Accidental importation of the mosquito Aedes albopictus into the Netherlands
http://www.narcis.info/publication/RecordID/oai:library.wur.nl:wurpubs%2F374865/Language/en/;jsessionid=qn17rklp090o

Microbes and Infection, 11 (14-15) : 1177-1185. 2009. Aedes albopictus, an
arbovirus vector: From the darkness to the light
Paupy C., Delatte H., Bagny L., Corbel V., Fontenille D..
http://publications.cirad.fr/une_notice.php?dk=552791

Acta tropica 2009, vol. 112, no3, pp. 266-269 [4 page(s) (article)] (1
p.1/4) Molecular characterization of the invasive Asian tiger mosquito,
Aedes (Stegomyia) albopictus (Diptera: Culicidae) in Corsica
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=22108373

Tropical Medicine & International Health, Volume 14, Number 9, September
2009 , Recently introduced Aedes albopictus in Corsica is competent to
Chikungunya virus and in a lesser extent to dengue virus
http://ecdc.europa.eu/en/activities/sciadvice/Lists/ECDC%20Reviews/ECDC_DispForm.aspx?List=512ff74f-77d4-4ad8-b6d6-bf0f23083f30&ID=700&MasterPage=1&PDF=true

Médecine tropicale 2006, vol. 66, no3, pp. 226-228 Aedes albopictus :
Chronique d'un vecteur expansionniste
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=18061790

BULL. SOC. PATH. EX - 83, 1990 - Note sur la présence d'AEDES (STEGOMYIA)
ALBOPICTUS dans les Iles Fidji
http://www.mosquitocatalog.org/files/pdfs/073770-0.pdf

RFI 15/04/09 Aedes albopictus, agent responsable de co-infection
http://www.rfi.fr/sciencefr/articles/111/article_79600.asp

CDC EID JUIL-SEPT 1997 Aedes albopictus in the United States: Ten-Year
Presence and Public Health Implications
http://www.cdc.gov/ncidod/EID/vol3no3/moore.htm

CDC - 2000 - Map: Distribution of Aedes albopictus in the United States, by
County, 2000
http://www.cdc.gov/ncidod/dvbid/Arbor/albopic_97_sm.htm

Science. 1987 May 29;236(4805):1114-6 Aedes albopictus in North America:
probable introduction in used tires from northern Asia
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3576225

USDA - Asian Tiger Mosquito
http://www.invasivespeciesinfo.gov/animals/asiantigmos.shtml

Texas A&M University DEC 2007 THE EFFECTS OF TEMPERATURE AND HUMIDITY ON THE
EGGS OF AEDES AEGYPTI (L.) AND AEDES ALBOPICTUS (SKUSE) IN TEXAS
http://txspace.tamu.edu/bitstream/handle/1969.1/ETD-TAMU-2508/DICKERSON-DISSERTATION.pdf?sequence=1

Global Ecology and Biogeography 30/09/09 Niche shifts during the global
invasion of the Asian tiger mosquito, Aedes albopictus Skuse (Culicidae),
revealed by reciprocal distribution models
http://www3.interscience.wiley.com/journal/122613906/abstract?CRETRY=1&SRETRY=0

WIKIPEDIA - Fiche Aedes albopictus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aedes_albopictus

WIKIPEDIA - Fiche Asian tiger mosquito
http://en.wikipedia.org/wiki/Asian_tiger_mosquito




DOSSIER RESISTANCE DES MOUSTIQUES AUX INSECTICIDES
__________________________________________________

LES ECHOS 10/12/09 En Afrique, au Nigeria, les moustiques résistent et
profitent du réchauffement climatique
http://www.lesechos.fr/depeches/medecine-sante/afp_00210795-en-afrique--au-nigeria--les-moustiques-resistent-et-profitent-du-rechauffement-climatique.htm

AFP 04/11/09 Burkina: des moustiques plus résistants aux insecticides
http://www.google.fr/search?q=%22Burkina%3A+des+moustiques+plus+r%C3%A9sistants+aux+insecticides%22&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rlz=&client=firefox-a

OMS DEC 2009 La faculté d'adaptation est capitale pour la surveillance de la
résistance aux insecticides
http://www.who.int/bulletin/volumes/87/12/09-073502/fr/index.html

ANR 09/12/09 1er bilan des projets financés dans le programme
Santé-Environnement et Santé-Travail édition 2005
http://www.agence-nationale-recherche.fr/actualite/13?NodId=13&lngInfoId=335
Au sommaire notamment :
Évolution et gestion de la résistance des moustiques aux insecticides
http://www.agence-nationale-recherche.fr/documents/uploaded/2009/SEST2005/45weill.pdf

IRD - 2008 - Thèse en ligne : Interactions entre insecticides
non-pyréthrinoïdes et répulsifs
http://www.mpl.ird.fr/ur016/file/Pennetier_these.pdf

Autres informations concnernant la résistance des moustiques aux
insecticides:

Site de l'unité UR016 de l'IRD
http://www.mpl.ird.fr/ur016/index.php?lng=fr
Rapport Scientifique CCPV 2005-2009
Caractérisation et contrôle des populations de vecteurs
http://www.mpl.ird.fr/ur016/file/5-BILAN-CCPV-UR016.pdf

CNRS 08/05/03 Résistance des moustiques aux insecticides : une même mutation
commune à différentes espèces
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/193.htm?debut=1240

CNRS 10/04/08 LES MOUSTIQUES « DOUBLES MUTANTS » SONT PLUS EN FORME
http://www.ird.fr/content/download/7190/75489/version/1/file/cp200.pdf

CNRS 21/12/06 MoREvol Evolution et gestion de la résistance des moustiques
aux insecticides
http://www.isem.cnrs.fr/spip.php?article162

INVS MAI 2008 BASAG - Bulletin d’Alerte et de Surveillance Antilles Guyane
http://www.invs.sante.fr/publications/basag/basag2008-5.pdf

Emerging Infectious Diseases • www.cdc.gov/eid • Vol. 13, No. 12, December
2007 Effects of Local Anthropogenic - Changes on Potential Malaria Vector
Anopheles hyrcanus and West Nile Virus Vector - Culex modestus, Camargue,
France
http://www.cdc.gov/eid/content/13/12/1810.htm

HEREDITY 77 (1996) Testing the unique amplification event and the worldwide
migration hypothesis of insecticide resistance genes with sequence data
http://bpi.sophia.inra.fr/topics/perso/guillemaud/Guillemaud1996bHeredity.pdf

Evolution, 52(2) (1998) Evolution of resistance in Clux pipiens: allele
replacement and changing environment
http://bpi.sophia.inra.fr/topics/perso/guillemaud/Guillemaud1998Evolution.pdf

Phil. Trans. R. Soc. Lond. B - 1998 - An overview of the evolution of
overproduced esterases in the mosquito Culex pipiens
http://bpi.sophia.inra.fr/topics/perso/guillemaud/Raymond1998PhylTransRoySocB.pdf

MEDICAL NEWS 09/04/08 Double Trouble With Insecticide-Resistant Mosquitoes
http://www.medicalnewstoday.com/articles/103245.php

MEDICAL NEWS 05/02/09 Identification Of Genetic Marker For Insecticide
Resistance In Mosquitoes
http://www.medicalnewstoday.com/articles/137982.php

USHUAIA 05/02/09 Moustiques : des gênes les rendent plus forts
http://www.ushuaia.com/ushuaia-terre/info-planete/actu-en-continu/sante/0,,4247945,00-moustiques-des-genes-les-rendent-plus-forts-.html

IRD JUILLET 2007 270 - Paludisme : une synergie insecticide-répulsif
efficace contre les moustiques vecteurs
http://www.ird.fr/la-mediatheque/fiches-d-actualites-scientifiques/paludisme-une-synergie-insecticide-repulsif-efficace-contre-les-moustiques-vecteurs

Institut des Sciences de l’Évolution, Génétique et Environnement, Université
de Montpellier II 19/12/03 La résistance du moustique Culex pipiens aux
insecticides
http://disc.vjf.inserm.fr/basismedsci/2003/ms_12_2003/1190.pdf

Biological Journal of the Linnean Society (1999), 68: 147–157. Population
genetics of insecticide resistance in the mosquito Culex pipiens
http://bpi.sophia.inra.fr/topics/perso/guillemaud/chevillon1999.pdf

CIRAD - 2002 - Actes du colloque, 27-31 mai 2002, Garoua, Cameroun
La résistance des insectes aux insecticides
Problématique et enjeux en Afrique centrale
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/14/24/47/PDF/T507Brevault.pdf

CENTER FOR BIOMOLECULAR MODELING - Milwaukee School of
Engineering - Evolution in Action: Modeling Insecticide Resistance in
Mosquitoes
http://cbm.msoe.edu/includes/pdf/LendLib/AC03.pdf

CDC - National Center of Infectious Disease - Evaluating mosquitoes for
insecticicide resistance
http://www.cdc.gov/ncidod/wbt/resistance/

CDC EID No. 4, October - December 1998 Insecticide Resistance and Vector
Control
http://www.cdc.gov/ncidod/eid/vol4no4/brogdon.htm

Colloque de restitution des travaux du 1er plan d’action ORP (Observatoire
des Résidus de Pesticides) 2006-2008
Paris , Maison de la Chimie, 11 & 12 mars 2009
Pesticides et lutte antivectorielle - vecteurs du paludisme et des
arboviroses
http://observatoire-pesticides.gouv.fr/upload/bibliotheque/229558857131316227828118128276/COP-ORP-LutteAntiVectorielle.pdf

Pest Management Science, Volume 62, Number 11, November 2006 , Insecticide
resistance in vector mosquitoes in China
http://www.ingentaconnect.com/content/jws/ps/2006/00000062/00000011/art00003

Journal of Medical Entomology, Volume 44, Number 5, September 2007
Insecticide Resistance in Potential Vector Mosquitoes for West Nile Virus in
Japan
http://www.ingentaconnect.com/content/esa/jme/2007/00000044/00000005/art00015

Tropical Medicine & International Health, Volume 13, Number 4, April 2008
Dynamics of insecticide resistance in the malaria vector Anopheles gambiae
s.l. from an area of extensive cotton cultivation in Northern Cameroon
http://www.ingentaconnect.com/content/bsc/tmih/2008/00000013/00000004/art00007

Journal of Medical Entomology, Volume 43, Number 2, March 2006 Insecticide
Resistance in Anopheles funestus (Diptera: Culicidae) from Mozambique
http://www.ingentaconnect.com/content/esa/jme/2006/00000043/00000002/art00022

Insect Science, Volume 13, Number 3, June 2006 Pyrethroid resistance in
mosquitoes
http://www.ingentaconnect.com/content/bsc/ins/2006/00000013/00000003/art00001

Journal of Medical Entomology, Volume 43, Number 5, September 2006 Malaria
Transmission and Insecticide Resistance of Anopheles gambiae (Diptera:
Culicidae) in the French Military Camp of Port-Bouët, Abidjan (Côte
d'Ivoire): Implications for Vector Control
http://www.ingentaconnect.com/content/esa/jme/2006/00000043/00000005/art00042

Journal of Medical Entomology, Volume 43, Number 2, March 2006 Insecticide
Resistance in Anopheles arabiensis and Anopheles gambiae from Mozambique
http://www.ingentaconnect.com/content/esa/jme/2006/00000043/00000002/art00023?crawler=true

Journal of Economic Entomology, Volume 100, Number 2, April 2007 Insecticide
Susceptible/Resistance Status in Aedes (Stegomyia) aegypti and Aedes
(Stegomyia) albopictus (Diptera: Culicidae) in Thailand During 2003-2005
http://www.ingentaconnect.com/content/esa/jee/2007/00000100/00000002/art00040

BMC Evol Biol. 2008; 8: 104. Costs and benefits of multiple resistance to
insecticides for Culex quinquefasciatus mosquitoes
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2359736/

IMPACT MALRIA - 2.9. Insecticides et résistance aux insecticides
http://www.impact-malaria.com/iml/cx/fr/layout.jsp?scat=2D5F852E-58A1-498F-B050-BB88F1D61476

Malaria Journal 2009, 8:233 Managing insecticide resistance in malaria
vectors by combining carbamate-treated plastic wall sheeting and
pyrethroid-treated bed nets
http://www.malariajournal.com/content/8/1/233

Malaria Journal 2008, 7:102 The insecticide resistance status of malaria
vectors in the Mekong region
http://www.malariajournal.com/content/7/1/102

Nature 350, 151-153 (14 March 1991) Worldwide migration of amplified
insecticide resistance genes in mosquitoes
http://www.nature.com/nature/journal/v350/n6314/full/350151a0.html






ARCHIVES CHRONOLOGIQUES


vendredi 5 juillet 2002 08:09



FORTWAYNE 04/07/02 Experts downplay risk from mosquito spraying
http://www.fortwayne.com/mld/fortwayne/3600952.htm



vendredi 9 mai 2003 21:30

RÉCENTES PERSPECTIVES EN VIROLOGIE Septembre 2002. Au sommaire :

http://pages.usherbrooke.ca/jrobin/index5.html

Moustiques et maladie: Les maladies exotiques pourraient gagner les Etats-Unis



lundi 26 mai 2003 22:55

ARLA 25/05/03 Lutte efficace contre les moustiques a la maison
http://www.hc-sc.gc.ca/pmra-arla/francais/pdf/pnotes/mosquitos-f.pdf


jeudi 13 mai 2004 10:27

LA VOIE AGRICOLE 13/05/04 Larvicide biologique granulaire contre les moustiques
Nu-Gro annonce que le larvicide AquabacT pour moustiques est maintenant disponible pour la vente grand public. 
http://www.lavoieagricole.ca/content/fullnews.cfm?newsid=3079



Claude GORAGUER mercredi 14 juillet 2004 22:30

Savez vous s'il existe un produit répulsif pour insectes volants utilisable en industrie alimentaire, pour remplacer / completer une moustiquaire sur une porte ou fenetre d'atelier ? Un produit dont on enduirait les bords de la fenetre ou de la porte pour empecher les insectes d'entrer ? Ou tout autre moyen d'empecher des insectes d'entrer par une ouverture en dehors d'une moustiquaire ?

Hyform jeudi 15 juillet 2004 10:20

A ma connaissance, les produits vendus comme "répulsifs" sont "bidons". Seule une barrière physique  peut empêcher un insecte de se diriger vers qq chose qui l'attire.
Les pros de la désinsectisation peuvent effectivement réaliser des "barrières" chimiques en appliquant sur les cadres de portes, fenêtres et autres ouvertures, sur la moustiquaire proprement dite, des insecticides filmogènes qui empoisonnent les insectes qui se posent dessus. Mais rien n'empêche l'insecte affaibli et empoisonné de pénétrer à l'intérieur... Et l'insecticide a une durée de vie limitée.
Une stratégie peut être d'attirer l'insecte qui a réussi à pénétrer dans un piège, comme des désinsectiseurs à lampe "UV", encore faut-il que ce genre d'appareil soit installé dans un recoin sombre (ils sont d'autant plus efficaces la nuit).
On peut utiliser aussi des pièges à phéromones, si on a la "chance" d'être envahi par des insectes dont on a synthétisé les phéromones attractives (cette technologie progresse régulièrement).
Attention: un insecte perturbé par le poison n'a plus un comportement normal, et risque donc de n'être plus attiré par le piège qu'on lui à réservé...

Florent RESSIAN jeudi 15 juillet 2004 10:46

Votre idée sur les destructeurs d'insectes volants par UV n'est pas bonne.
Les UV attirent les insectes, c'est un fait, de plus l'attraction se fait de jour comme de nuit. La lumière du jour ne nuisant  pas réellement à l'attractivité.
Le principal problème pour des destructeurs d'insectes volants est leur positionnement, et là, beaucoup d'erreurs peuvent être faites. De même, le choix de l'appareil proprement dit, a son importance car il est préférable de pouvoir identifier les insectes présents dans les locaux afin d'utiliser l'appareil le plus adéquate possible.

Pour plus d'informations: www.abiotec.fr, ou contacter moi.

Pierre Falgayrac jeudi 15 juillet 2004 12:55

>Votre idée sur les destructeurs d'insectes volants par UV n'est pas bonne
Vous être trop aimable... Moi, c'est votre réponse que je n'apprécie guère. Avez-vous bien lu mon Mèl????

>Les UV attirent les insectes, c'est un fait, de plus l'attraction se fait de
jour comme de nuit. La lumière du jour ne nuisant  pas réellement à
l'attractivité.
Faites l'expérience  d'en faire fonctionner un dans une pièce sombre, puis éclairée : la quantité d'insectes capturés baisse très significativement. Il en outre facile d'observer qu'à la pénombre du soir des insectes aussi bien diurnes que nocturnes sont attirés par de la lumière.

>le choix de l'appareil proprement dit, a son importance car il est préférable
de pouvoir identifier les insectes présents dans les locaux afin d'utiliser
l'appareil le plus adéquate possible.
Il ne me semble pas avoir écrit le contraire. Permettez-moi de préciser qu'il existe des destructeurs UV équipés d'un "ventilateur" qui "aspire" l'insecte attiré dans un tiroir (où l'on peut placer de l'insecticide. L'identification de l'insecte non détruit par un courant électrique est facile).

> Le principal problème pour des destructeurs d'insectes volants est leur
positionnement.
Je suis d'accord, c'est ce que j'indiquais en écrivant "encore faut-il que ce genre d'appareil soit installé dans un recoin sombre"

Florent RESSIAN jeudi 15 juillet 2004 14:10

> >Votre idée sur les destructeurs d'insectes volants par UV n'est pas bonne
> Vous être trop aimable... Moi, c'est votre réponse que je n'apprécie
guère. Avez-vous bien lu mon Mèl????
>
> >Les UV attirent les insectes, c'est un fait, de plus l'attraction se fait
de
> jour comme de nuit. La lumière du jour ne nuisant  pas réellement à
> l'attractivité.
> Faites l'expérience  d'en faire fonctionner un dans une pièce sombre, puis
éclairée : la quantité d'insectes capturés baisse très significativement. Il
en outre facile d'observer qu'à la pénombre du soir des insectes aussi bien
diurnes que nocturnes sont attirés par de la lumière.

> L'expérience est faite, puisque je travaille dans une société
commercialisant des destructeurs d'insectes. Cette expérience a été réalisé
par 3 universités.

> >le choix de l'appareil proprement dit, a son importance car il est
préférable
> de pouvoir identifier les insectes présents dans les locaux afin
d'utiliser
> l'appareil le plus adéquate possible.
> Il ne me semble pas avoir écrit le contraire. Permettez-moi de préciser
qu'il existe des destructeurs UV équipés d'un "ventilateur" qui "aspire"
l'insecte attiré dans un tiroir (où l'on peut placer de l'insecticide.
L'identification de l'insecte non détruit par un courant électrique est
facile).

> La présence quotidienne d'insecticides dans des usines d'agro n'est pas
recommandée, pour des raisons de contamination possible. Concernant
l'identification des insectes, il existe 2 sotes de destructeurs d'insectes:

- les destructeurs à grille électrique: les insectes explosent au dela de 3500 Volts, c'est pour cela que nous limitons la tension de la grille à 3200 Volts (tension léthale). Les insectes volants électrocutés sont donc toujours identifiables. Concernant le comptage, nous proposons un appareil muni d'un compteur qui permet de compter le nombre d'insectes tués mais aussi le nombre d'heures de fonctionnement des lampes.

- les destructeurs à feuille adhésive: les insectes étant collés à une feuille adhésive, leur identification et leur comptage sont donc toujours possibles.

> > Le principal problème pour des destructeurs d'insectes volants est leur 

> positionnement.
> Je suis d'accord, c'est ce que j'indiquais en écrivant "encore faut-il que
ce genre d'appareil soit installé dans un recoin sombre"

> Les études ne prouvent pas que les recoins sombres sont les meilleurs
emplacements. En fait, il s'agit de protéger les zones dites sensibles. Par
contre, mettre un  destructeur d'insectes en face d'une porte est dangereux
puisqu'il attirera les insectes se trouvant à l'extérieur.

Pierre Falgayrac jeudi 15 juillet 2004 19:02 

Bon, nos idées ne se donc pas si éloignées que ça.
Fin du débat pour ma part...

jean-pierre henri moreau vendredi 16 juillet 2004 15:23

En tant qu'entomologiste ayant piégé des insectes de jour et de nuit par diverses méthodes, dont les UV, et ceci pendant des lustres, je pense que les UV ne les attirent efficacement que dans l'obscurité, donc soit de nuit, soit dans des locaux obscurs.

Pour y voir plus clair, si j'ose dire, il faur absolument distinguer attraction, répulsion et destruction.

Les UV n'ont jamais détruit d'insectes...ils servent seulement à attirer une majorité d'entre eux mieux qu'une lumière ordinaire, quitte à leur appliquer un traitement subséquent une fois piégés.

je lis
<<un insecte perturbé par le poison n'a plus un comportement
  >   normal, et risque donc de n'être plus attiré par le piège qu'on lui à
  >   réservé...>>

C'est peut-être vrai si le poison agit à distance...par exemple un aérosol diffusé dans l'ensemble des locaux,.mais sinon...je ne comprends pas pourquoi !

Florent RESSIAN vendredi 16 juillet 2004 15:38

Il est exact que les UV ne détruisent pas les insectes mais les attirent.
Ainsi entre les lampes UV, il y a soit une grille électrique (pour électrocuter les insectes) soit une feuille adhésive (pour les coller).
Ainsi, les insectes attirés seront tués "net".
Les UV conservent leur attractivité  en plein jour car si les êtres humains les voient mieux la nuit, ce n'est pas le cas des insectes car la longueur d'ondes ne varie pas selon la luminosité.

Pierre Falgayrac dimanche 18 juillet 2004 19:59 

Bien sur, les UV ne font qu'attirer les insectes et ne les détruisent pas.. Leur longue d'onde ne varie certes pas selon la luminosité. C'est ainsi que les minéraux radioactifs, par exemple, sont fluorescents même éclairés aux UV en plein soleil. Mais il semble effectivement que les insectes les distinguent davantage dans la pénombre, un peu comme les "ronds dans l'eau" formés par la chute d'un caillou apparaissent d'autant plus nettement que la surface de l'eau est uniforme, et moins nettement lorsqu'il y a des vagues. Ou comme le son d'un triangle, que l'on percevra d'autant mieux dans un environnement silencieux et moins dans le bruit d'une grande avenue à 18h.

Le comportement des insectes peut être plus ou moins largement perturbé par certains insecticides qui agissent sur leur système nerveux (altération du "cerveau", blocage de la transmission d'influx nerveux entre les cellules). Par exemple, certaines blattes jaunes (Blatella Germanica), sous l'effet d'un pyréthrinoïde, "oublient" qu'elles sont lucifuges, avant de mourir. Voilà pourquoi il est normal d'apercevoir pendant quelque temps, d'avantage d'insectes, affaiblis et/ou mourants, après une opération de désinsectisation, qu'avant. C'est le cas d'une "barrière insecticide" autour des ouvertures, avec donc utilisation d'un insecticide de contact non pulvérisé dans l'atmosphère.


vendredi 3 septembre 2004 10:34

JO ASSEMBLEE NATIONALE 31/08/04 Au sommaire:
QE N° 41567;transports urbains - RATP : métro - démoustication. perspectives
http://questions.assemblee-nationale.fr/q12/12-41567QE.htm


Ghislaine Youmbi - Nchalo Sat, 26 Feb 2005 15:21:20 +0200

Je suis consultante dans le domaine de l'HACCP dans une sucrerie au Malawi (petit pays d'Afrique australe).

Mon probleme reside au niveau de la lutte contre les nuisibles:

L'entreprise, ne voulant pas prendre une enterprise professionnelle de la lutte contre les nuisibles, je me suis vue oblige d'integrer dans mon plan HACCP cette donnee. C'est donc le service qualite qui s'occupe de cela.

Le souci que je me fais concerne les moustiques (nous sommes en Afrique) et les abeilles. A l'heure actuelle, il ya un programme de desinsectisation bien rode qui est en place. Cependant, le produit utilize a une action momentanee. Je m'explique: les moustiques et autres sont tues sur le moment mais il ne reste pas de residus permettant une
action prolongee. On m'a explique que c'est parce que ce produit n'est pas toxique pour les aliments. Ainsi aussitot que le produit est vaporize, il est apparament "dissous" dans l'air. Quelque minutes plus tard, vous revenez au meme endroit et c'est plein d'insectes.

Ma question est la suivante: Comment rendre la lutte contre ces insectesefficace? Existe-t-il un autre produit apte au contact alimentaire que je pourrais recommander? J'ai pense aux electrodesinsectiseurs mais cela semble au-dessus de la portee de l'entreprise. De plus, j'ai crue comprendre qu'ils n'etaient pas aussi efficaces qu'on le croit.

Ghislaine Youmbi

HACCP Consulting Engineer

Illovo Sugar Limited


Nchalo Sugar Estate

P/Bag 50, 

Blantyre,

Malawi.

Tel: +265 1 425200 ext 126

Fax +265 1 425244

Cell: +265 9289006

Email:GYoumbi@illovo.co.za

Web: http://www.illovosugar.com/<http://www.illovosugar.com/> 


Pierre Falgayrac Sat, 26 Feb 2005 16:00:35 +0100

Il est difficile de vous répondre avec les éléments que vous indiquez..

A priori, un aménagement des locaux est la première condition importante pour limiter ou empêcher complètement la pénétration des insectes.

Les destructeurs fixes ont effectivement une efficacité limitée.

L'utilisation d'insecticides rémanants est subordonnée à des protocoles précis et parfois lourds. Rapprochez-vous des formulateurs spécialisés.

Sans vouloir donner l'impression de tirer la couverture vers des intérêts privés, je vous conseille de suivre une formation à la lutte antiparasitaire pour mieux connaître les tenats et aboutissants de cet aspect de votre travail.

Florent RESSIAN Mon, 28 Feb 2005 09:45:14 +0100

Pourquoi ne pas vous équipez en destructeurs d'insectes volants, ces appareils attirent et tuent les insectes 24h/24 à l'inverse des produits désinsectisants.

Pour plus d'informations: www.abiotec.fr



Gerry Nguemetta Mon, 28 Feb 2005 16:22:25 +0000

Je suis sensible à votre problème de lutte contre les insectes.

J'ai un certain nombre de propositions à te faire.

Cette lutte contre les insectes doit se faire sur deux axes :
1- Empecher l'intrusion et le developpement des insectes dans vos locaux de fabrication et ceci par lapose des grillage fins sur les ouvertures de votre atelier par exemple,
-Empecher le developpement des moustiques dans les ateliers par le débarras et l'assainissement des locaux ( propreté et rangement des ateliers)
2-Appiquer le programme de désinsectisation en place et s'assurer de son efficacité .

Pour ce qui est des produits utilisés , il faudra voir si la fréquence de traitement est suffisante ; cette action combinée à la mise en place des barrières physique à l'intrusion des insectes et une hygiène rigoureuse des locaux diminueraient considérablement les insectes.

Pour ce qui est de l'utilisation des destructeurs d'insectes , il sont efficaces s'ils sont bien utilisés.
Ils doivent etre placés à des endroits identifiés comme issus d'entrées d'insectes et ceci dans un endroits où il ya une faible luminosité afin que la lumière UV puissent attirer les insectes et que la grille électrique les détruise.

Nous en utilisons dans nos ateliers de fabrication ( industrie de confiserie et de chocolaterie , et utilisons en conséquence beaucoup de sucre comme matières) au Cameroun en Afrique Centrale.
Pour avoir une idée , nous avons 06 destructeurs d'insectes réparties dans nos ateliers avec une vidange tous les deux mois . la récoltes d'insectes est en moyenne de 150 grs ( mouches , abeilles , papillons , libelules ).

pour ce qui est du coût , il n'est pas aussi cher que ça ! quand on veut de la qualité on y met un minimum de coût .

Vous pourrez voir un spécimen dans le manutan d'un coût compris entre 129 et 225 euros pis départ europe.

J'espère que ceci t'aidera.

au besoin me contacter par mail dirct pour autres informations

Du courage !

 

Jack PASCAL Sun, 27 Feb 2005 19:44:11 +0100 (CET)

Les traitements qui sont effectués dans votre usine ne sont que « symptomatiques ». Je m'explique : la plupart des espèces de moustiques effectuent une partie de leur cycle de développement dans l'eau. Quand aux abeilles ou aux guêpes, ruches ou nids se trouvent généralement soit dans des parties peu ou pas accessibles des bâtiments, soit aux abords des locaux, à des distances variables.
Les traitements n'ont donc des effets que sur les formes présentes, et à moyen voir court terme. Un traitement « curatif » prenant en compte les effets (présence d'adultes volants dans l'usine) et les causes (gites larvaires de moustiques-marécages, mares, rivières-, nids de guêpes, etc&#8230;) aurait des effets plus durables mais s'avère très souvent impossible.
La méthode la plus appropriée reste la prophylaxie : herméticité des locaux, moustiquaires sur les ouvertures type fenêtres ; lorsque des portes ne peuvent rester fermées, flux d'air dirigé sur les issues, etc&#8230;
Le nettoyage est aussi très important car c'est la matière facilement accessible aux insectes qui pose problème : sol, dessous et intérieur des machines, tapis convoyeurs, cuves et containers. La fréquence des opérations de nettoyage doit être adaptée. Attention aux stockages : matières premières, produits finis mais également et surtout déchets doivent faire l'objet de stockages séparés et protégés. 
Côté traitements, vous pouvez effectivement utiliser des désinsectiseurs électroniques relativement efficaces sur les types d'insectes cités plus haut, à condition de les entretenir régulièrement, car l'ambiance des sucreries est plutôt dure pour ces engins. Ne limitez pas la désinsectisation à des traitements spatiaux (de volume). Il est important de traiter les surfaces (notamment prés des ouvertures) avec des insecticides à effet résiduel (type laques rémanentes, etc&#8230;), ceci bien entendu après le nettoyage&#8230;
Attention : je ne connais pas d'insecticide « apte au contact alimentaire ». Même si certaines substances sont d'origine naturelle (pyréthrine), on ne peut les retrouver dans une denrée alimentaire. Cela veut dire que les opérations de désinsectisation doivent être effectuées hors production et hors produit.
J'espère vous avoir un peu aidé. N'hésitez pas pour plus d'infos : jack.pascal2@wanadoo.fr

 

Florent RESSIAN  Thu, 3 Mar 2005 10:54:48 +0100

Le lien de la société que vous avez donné est bien mais encore faut-il connaître la tension des grilles électriques car l'on sait qu'au delà de 3500 Volts, les insectes explosent, ce qui a deux conséquences:
- les "morceaux" d'insectes s'éparpillent dans l'atelier
- en explosant, les insectes libèrent tous les microbes qu'ils véhiculent.

hblmg78 Thu, 3 Mar 2005 05:11:47 EST

le voltage n'est pas important il faut raisonner par rapport à l'intensité de plus il faut utiliser des appareils étudiés pour cet usage en cuisine et non un appareil à usage domestique

Florent RESSIAN Thu, 3 Mar 2005 11:19:54 +0100

Je ne parle pas d'appareils domestiques mais bien d'appareils industriels.
Maintenant faites un test avec une dizaine de mouches (ça s'achètes dans des magasins de pêche par exemple): prenez deux destructeurs d'insectes de même intensité mais de voltage différent et vous verrez...Ces tests ont déjà été effectués et c'est le voltage qui compte. Sans faire de rapprochement mal venu, l'exemple de la chaise électrique aux USA renforce mon point de vue : lors de leur exécution, les condamnés prennent des décharges de X milliers de volts (pas de watts).

Pour plus d'infos: www.abiotec.fr


hblmg78  Thu, 3 Mar 2005 05:40:08 EST

www.abiotec.fr

mes sources viennent de ce site

Florent RESSIAN Thu, 3 Mar 2005 11:55:50 +0100

Je travaille au sein de la société Abiotec, et j'ai relu le contenu du site, l'intensité est limitée pour des raisons de sécurité (courts circuits....)mais pas pour l'électrocution des insectes.

paulinalexb Fri, 04 Mar 2005 07:51:26 -0000

Concernant la lutte contre les insectes, nous sommes équipés dans notre entreprise de lampe UV. Suite à un audit, une remarque a été faite suite à la durée des lampes. L'auditeur m'a parlé qu'une lampe avait une durée de 1 mois environ. 
Quelquun aurait-il des infos à ce sujet??

 

Florent RESSIAN Fri, 4 Mar 2005 14:39:45 +0100

Oui, les lampes UV ont une durée de vie limitée. Pour les lampes 20 watts la durée de vie est de 9 mois (au delà de 9 mois elles perdent + de 30% de leur effet d'attraction), pour les lampes 40 Watts, la durée de vie est de 6 mois.

 

Isabelle DESHURAUD Fri, 4 Mar 2005 15:33:32 +0100

En fait, il faut changer les lampes UV tous les ans, si possible avant le début de la saison de présence des insectes. Par contre l'appareil doit être vidangé et nettoyé tous les mois.

 

Florent RESSIAN Fri, 4 Mar 2005 15:50:18 +0100

Vous avez raison mais il faut "s'arranger" pour que les 3 mois où les lampes (20 Watts) ont un effet d'attraction soit une période à faible fréquence d'insectes (Décembre, janvier et Février). Cependant, ce "bricolage" ne vaut que pour les destructeurs d'insectes équipés de lampes 20 Watts car pour les 40 Watts, pas de "bricolage" possible, il faut les changer une par an.


Etienne et Brigitte PLANTON Vendredi 4, Mars 2005 17:07

Lampes UV basse pression données généralement pour une durée de vie de 2000h.
Allumées 24/24, cela vous ferait près de 3 mois.
Avec les caractéristiques des lampes concernées, ma réponse serait plus précise.
Bonne fin de semaine... sans grillade!

Nelly qualibreizh Sat, 5 Mar 2005 13:53:23 +0100 (CET)

oui en effet les lampes ont en effet une durée d'efficacité mais elle n'est pas d'un mois.
Je ne me souviens plus excatement, il me semble que nous avions déterminé une fréquence préventive de changer 1 x semestre si je me souviens bien.
Sinon renseignez vous auprès des professionnels commercialisant ou plutôt concevant ces lampes.
cdt

Florent RESSIAN Mon, 7 Mar 2005 09:55:54 +0100

Au risque de me répéter, je vous "redonne" la réponse officielle concernant la durée de vie des lampes des destructeurs d'insectes volants:

lampes 20 watts: 9 mois

lampes 40 watts : 6 mois

Jack PASCAL Tue, 8 Mar 2005 23:11:49 +0100 (CET)

Il convient de recentrer l'info sur la demande de Ghislaine Youmbi.

Nous parlons de désinsectisation en milieu industriel agroalimentaire : lesinsectes nuisibles à ces activités ne sont pas tous des organismes se déplaçantessentiellement en volant - loin de là - : triboliums, charançons, silvains, vrillettes, mais aussi fourmis, blattes, sans oublier toutes les formes larvaires de diptères, lépidoptères et autres coléoptères présentent des comportements dits « rampants ».
Vouloir lutter efficacement contre des fourmis ou des blattes à l'aide de « DEIV » ou désinsectiseurs de tous poils (ne pas oublier les appareils équipés de plaques de glu en lieu et place des classiques grilles d'électrocution ) tient lieu d'utopie.
Soyons pragmatiques : la mise en oeuvre d'une lutte raisonnée basée sur des traitements dirigés (prévention, détection, destruction ciblée) reste, malgré toute croyance, le seul moyen de garantir des niveaux d'infestation acceptables au regard des exigences actuelles en termes de sécurité hygiénique des aliments.
En ce qui concerne la « durée de vie des tubes UV » : là aussi, revenons sur terre. Les tubes UV ont une durée de vie variable, en fonction de leur puissance, de leur marque, du type d'appareil dans lequel ils sont installés, de la durée réelle de fonctionnement continu (extinctions, allumages) , de la qualité et de la marque des starters équipant le DEIV, bref çà dépend !!! Il est généralement considéré qu'un renouvellement annuel des tubes, avant la période de vol des insectes, est indispensable car il est vrai que le revêtement interne des lampes est altéré et donc leur efficacité fortement diminuée. Il n'y a pas de « durée de vie officielle » mais plutôt indicative suivant les équipements. Mais encore un fois, arrêtons de croire que le désinsectiseur nous protège de tous les insectes (et autres arthropodes).

Florent RESSIAN Thu, 10 Mar 2005 10:37:01 +0100

En effet, dans une sucrerie, il est fort possible que les destructeurs d'insectes volants doivent être à feuilles adhésives et non à grille électrique. Cependant, ces appareils à feuilles adhésives doivent souvent (pour les sucreries) être certifiés ATEX (pour les zones à riques d'explosion par poussières).
Concernant, la durée de vie des tubes, il existe sur le marché 2 marques : Philips et Sylvania qui sont deux sociétés produisant des lampes de très bonne qualité.
De plus, il ne faut pas confondre durée de vie des lampes et durée de vie des starters. Les lampes 20 watts peuvent durer plus d'un an mais leur effet d'attraction diminue de 30% au bout de 9 mois, on peut faire le même constat pour les lampes 40 watts mais au bout de 6 mois. Maintenant, si les lampes "claquent" avant e délai, c'est qu'il existe un problème sur l'appareil : starters, problème d'alimentation.....

 

LUNDI 23 MAI 2005 

NOUVELLE REPUBLIQUE 23/05/05 Béchar - Vers l'introduction du gambusia pour lutter contre les moustiques
http://www.lanouvellerepublique.com/actualite/lire.php?ida=25995&idc=7



LUNDI 20 JUIN 2005

LA NOUVELLE REPUBLIQUE 20/06/05 «La guerre aux moustiques»
http://www.lanouvellerepublique.com/actualite/lire.php?ida=27065&idc=5



MarieAnge Durand Sat, 6 Aug 2005 15:20:13 +0200

En cours de démarche de certification IFS, l'auditrice accepte et exige même que les fenêtres ouvrables aient des moustiquaires malgré les nombreux insectoflash à lampes UV dans l'usine

Virginie Bardou Mon, 8 Aug 2005 07:45:29 +1100

Nous avons fait installer des moustiquaires aimantées (plus commode à démonter pour les laver régulièrement, car elles "s'encrassent" assez facilement avec la poussière) aux fenêtres de la cuisine centrale (secteur chaud) où je travaillais avant et cela avec la "bénédiction" du service vétérinaire!

Virginie Bardou Tue, 9 Aug 2005 12:01:48 +1100

Je suis en Nouvelle-Calédonie donc je pense que tu peux trouver plus prés :-), mais nous avions trouvé le matériel dans une quincaillerie et c'est un artisan menuisier qui nous les a posé.



Philippe Auriol Wed, 15 Feb 2006 08:56:40 +0100


Le 14 févr. 06 à 22:35, Christine Deraita a écrit :

> Il y a fort longtemps 1 médecin m'avait parlé de la vitamine B6
> comme ayant, par voie orale, une action répulsive sur les
> moustiques. Confirmez vous ce fait ?
Pour la B6 cela se dit, mais cela se dit encore plus pour la B1 au prétexte qu'elle donne à la personne une odeur d'urine de souris particulièrement répulsive : y compris pour les moustiques :-)

> si oui à quelle dose ?
Pour la B1 la dose est de 15 à 20mg/kg, avec une dose d'entretien à 1g/jour pour un adulte.

> Je cherche une alternative aux insecticides domestiques peu
> efficaces, coûteux, et toxiques ? ainsi qu'aux répulsifs que l'on
> appliquent sur la peau souvent peu agréables (et toxiques ?)

Ce n'est pas une alternative valable : aucune preuve scientifique sur ce sujet à ce jour (du moins pas à ma connaissance) pour en étayer les vertus répulsives en zone d'endémie de maladies dangereuses.

A la limite à tester entre amis, un soir d'orage à la campagne : tout le monde ferme les yeux et faute d'être contre placebo ce sera déjà en double (ou plus) aveugle. Compter à la fin de la soirée les piqures par individu shooté ou non à la B1.

--
Dr Philippe Auriol, allergologue
http://www.allergique.org/



SAMEDI 03 JUIN 2006

LCN 01/06/06 Québec - Les moustique en avance et plus nombreux!
http://lcn.canoe.com/lcn/infos/regional/archives/2006/06/20060601-204424.html

 


MERCREDI 04 AVRIL 2007

ARS USDA 04/04/07 It's Curtains for Mosquitoes and Flies
Air curtains keep pests out of airplanes
http://www.ars.usda.gov/is/AR/archive/apr07/pests0407.htm



JEUDI 17 JANVIER 2008

PARASITES AND VECTORS Parasites & Vectors 2008, 1:1 Welcome to Parasites & Vectors
http://www.parasitesandvectors.com/content/1/1/1
(source Bernard Pichetto)

Filaria Journal 2007, 6:14 (29 November 2007) Contributions of different
mosquito species to the transmission of lymphatic filariasis in central Nigeria: Implications for monitoring infection by PCR in mosquito pools
http://www.filariajournal.com/content/6/1/14
(source Bernard Pichetto)
SAMEDI 19 JANVIER 2008

ASIE

CHINA DAILY 19/01/08 WHO: Mosquito-borne fever could spread across Asia
http://www.chinadaily.com.cn/world/2008-01/19/content_6406449.htm



MERCREDI 05 MARS 2008


FRANCE

Imaz Press Réunion 05/03/08 La lutte anti-moustiques s'intensifie
http://reunion.orange.fr/web/Actualite.php?refactu=9470



JEUDI 06 MARS 2008

INDE

THE HINDU 06/03/08 Fish to be used to fight mosquitoes
http://www.hindu.com/2008/03/06/stories/2008030650080100.htm



MARDI 18 MARS 2008

AUSTRALIE NOUVELLE ZELANDE

ABC 19/03/08 Territorians on mosquito borne diseases alert
http://www.abc.net.au/news/stories/2008/03/19/2194441.htm


VENDREDI 28 MARS 2008

AUSTRALIE NOUVELLE ZELANDE

HERALD SUN 28/03/08 Mosquito fears as killer virus found
http://www.news.com.au/heraldsun/story/0,21985,23445632-661,00.html

THE AGE 28/03/08 Deadly mosquito virus found in Victoria
http://news.theage.com.au/deadly-mosquito-virus-found-in-victoria/20080328-2247.html



LUNDI 19 MAI 2008

PAKISTAN

THE NEW NATION 17/05/08 DCC ill-equipped to stem menace: Man-mosquito fight
to continue
http://nation.ittefaq.com/issues/2008/05/17/news0926.htm



MARDI 20 MAI 2008

SCIENCE AU SUD MARS 2008 Au sommaire:
Des moustiques auxiliaires de la recherche - Des chercheurs de l'IRD ont eu
l'idée d'utiliser des insectes piqueurs, dont les moustiques, pour pister des agents pathogènes ayant infecté le sang des hommes ou des
animaux
http://www.ird.fr/fr/actualites/journal/43/sas43_actualites.pdf


VENDREDI 23 MAI 2008

BDSP MAI 2008 Nouvelles thèses en ligne:

AVY (Sophie) : Intégration de la problématique "moustiques" dans les
procédures administratives en Guyane. Exemple des ERSEI (Étude des risques
sanitaires dans les études d'impact). (2007)
http://www.bdsp.tm.fr/base/scripts/ShowA.bs?bqRef=372619


JEUDI 29 MAI 2008

FRANCE

ENVIRO2B 29/05/08 Les moustiques attaquent le Nord
http://www.enviro2b.com/environnement-actualite-developpement-durable/10330/article.html


SAMEDI 07 JUIN 2008

CANADA

PC 30/05/08 Les moustiques et les mouches noires seront abondantes selon des experts
http://www.journalexpress.ca/article-cp92401045-Les-moustiques-et-les-mouches-noires-seront-abondantes-selon-des-experts.html


SAMEDI 14 JUIN 2008


DOMACTU 11/06/08 Chasse aux moustiques : les élus mobilisés
http://www.domactu.com/actualite/8611804256668/martinique-chasse-aux-moustiques-les-elus-mobilises/



  MERCREDI 02 JUILLET 2008

FRANCE

PAYS DE PEVELE - Moustiques : mode d'emploi
http://www.cc-paysdepevele.fr/site/haut/menu_principal/environnement/lutte_contre_les_nuisibles

BLOG de Jean SCHEPMAN - lutte contre les moustiques
http://jeanschepman.over-blog.org/article-10013602.html



JEUDI 10 JUILLET 2008

ETATS UNIS

KCOMMUNITY 09/07/08 Heavy rains mean increased mosquito population
http://www.kccommunitynews.com/articles/2008/07/09/smithville_herald/news/doc4873c3cada781657359758.txt


MARDI 22 JUILLET 2008

NEW SCIENTIST 16/07/08 When acquiring mosquito-borne disease is a good thing
http://www.newscientist.com/article/dn14329-when-acquiring-mosquitoborne-disease-is-a-good-thing.html?DCMP=ILC-hmts&nsref=news1_head_dn14329


MERCREDI 25 FEVRIER 2009

JOURNEE D'EPIDEMIOLOGIE AEEMA, 1er juin 2007
http://aeema.vet-alfort.fr/public/php/sommaire.php?numero=51&lang=0
Au sommaire:
Etude écologique des moustiques (Diptera, Culicidae) - vecteurs potentiels
d'arboviroses dans la région Rhône-Alpes


ETUDE ECOLOGIQUE DES MOUSTIQUES (DIPTERA, CULICIDAE) - VECTEURS POTENTIELS
D'ARBOVIROSES DANS LA REGION RHONE-ALPES *
http://aeema.vet-alfort.fr/public/pdf/revue/51.10.pdf



MERCREDI 10 JUIN 2009

INVS - Journée des maladies vectorielles 12/06/09 - Présentations des
communications orales
http://www.invs.sante.fr/publications/2009/journee_maladies_vectorielles/index.html
Qu'est ce qu'un insecte vecteur de maladies ? Quel risque entomologique dans
la région ? (pdf - 1 Mo)
Missions de l’’EID et pourtour méditerranéen : la lutte de confort (gestion
de la nuisance) contribue-t-elle à la prévention des maladies à transmission
vectorielle ? (pdf - 2.16 Mo)
Le moustique tigre d’Asie : Aedes albopictus - Situation en France
métropolitaine - 10 ans de surveillance et de contrôle (pdf - 5.48 Mo)
Une stratégie de communication (pdf - 627 Ko)
COMBI : communication pour un impact comportemental (pdf - 101 Ko)
Prélèvement et transport des échantillons pour le diagnostic des arbovirus
(pdf - 190 Ko)
Surveillance accélérée en zone d’implantation d’Aedes albopictus - Méthode
et résultats (pdf - 381 Ko)


LUNDI 10 AOUT 2009

INVS 10/08/09 Grossesse, moustiques, paludisme, dengue et chikungunya :
risques et prévention. Note d'information du 10 août 2009
http://www.invs.sante.fr/display/?doc=international/notes.htm


MARDI 22 SEPTEMBRE 2009

PREFECTURE DE LA REUNION - MOUSTIQUES INFOS - Un site de l'Etat dédié aux
moustiques
http://www.moustiquesinfos.sante.gouv.fr/


DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 2009

Virus Res. Author manuscript; available in PMC 2009 September 18. Reduced
infection in mosquitoes exposed to blood meals containing previously frozen
flaviviruses
http://www.pubmedcentral.nih.gov/articlerender.fcgi?artid=2746366


MERCREDI 21 OCTOBRE 2009

ASPC 16/10/09 Relevé des maladies transmissibles au Canada
http://www.phac-aspc.gc.ca/ccdrw-rmtch/2009/4109-fra.php
Parasite bactérien utilisé pour lutter contre la propagation des maladies occasionnées par les moustiques


EUROPE 20/10/09 Scientists find link between parasite and mosquito infection prevention
http://ec.europa.eu/research/infocentre/article_en.cfm?id=/research/headlines/news/article_09_10_20_en.html&item=Infocentre&artid=13353


JEUDI 22 OCTOBRE 2009

CORDIS 20/10/09 Des scientifiques établissent le lien entre un parasite et la prévention de l'infection par les moustiques
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=31383



JEUDI 10 DECEMBRE 2009

UNIVERSITE JOSEPH FOURIER - GRENOBLE I - 2007 - THESE Pour l’obtention du
titre de DOCTEUR DE L’UNIVERSITE JOSEPH FOURIER – GRENOBLE I
Spécialité : BIOLOGIE
Contribution à l’étude des moustiques anthropophiles de France : le cas particulier du genre Coquillettidia.

http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00436245/fr/




VENDREDI 15 JANVIER 2010

Eurosurveillance, Volume 15, Issue 2, 14 January 2010
http://www.eurosurveillance.org/Public/Articles/Archives.aspx?PublicationId=11505
Epidemiological analysis of mosquito-borne Pogosta disease in Finland, 2009



MERCREDI 20 JANVIER 2010

Systematic Catalog of Culicidae
http://www.mosquitocatalog.org/


Oecologia Volume 155, Number 3 / mars 2008 Do natural container habitats
impede invader dominance? Predator-mediated coexistence of invasive and
native container-dwelling mosquitoes
http://www.springerlink.com/content/ug27r16v7l61hk76/

Oecologia (2009) 160:343-352, May 11, 2009 Spatial and temporal patterns of
coexistence between competing Aedes mosquitoes in urban Florida
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00442-009-1305-1

Oecologia (2004) 139:583-593, May 01, 2004 A field test for competitive
effects of Aedes albopictus on A. aegypti in South Florida: differences
between sites of coexistence and exclusion?
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00442-004-1532-4

Biological Invasions (2008) 10:1109-1117, August 22, 2008 Invasive
mosquitoes, larval competition, and indirect effects on the vector
competence of native mosquito species (Diptera: Culicidae)
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s10530-007-9188-8

Biological Invasions (2005) 7:87-97, March 01, 2005 Worldwide invasion of
vector mosquitoes: present European distribution and challenges for Spain
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s10530-004-9637-6

Oecologia (2005) 146:300-310, December 01, 2005 Habitat complexity and
sex-dependent predation of mosquito larvae in containers
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00442-005-0198-x

Oecologia (2009) 160:343-352, May 11, 2009 Spatial and temporal patterns of
coexistence between competing Aedes mosquitoes in urban Florida
http://www.springerlink.com/openurl.asp?id=doi:10.1007/s00442-009-1305-1


 

  SAMEDI 27 FEVRIER 2010

Insect Biochemistry and Molecular Biology, In Press, Accepted Manuscript,
Available online 25 February 2010
Insecticide resistance in Culex pipiens quinquefasciatus and Aedes albopictus
mosquitoes from La Réunion Island
http://www.sciencedirect.com/science/science?_ob=GatewayURL&_method=citationSear\
ch&_urlVersion=4&_origin=SDSRCHALERTHTML&_version=1&_uoikey=B6T79-4YG7JSY-1&md5=\
0eb8c5de866ef2a5e74e24e68b9bbad3&graphAbs=y

a Université Montpellier 2, UMR CNRS 5554, Institut des Sciences de
l'Evolution, Génétique de l'Adaptation, C.C. 065, Place Eugène Bataillon,
34095 Montpellier 05, France
b Centre de Recherche et de Veille sur les Maladies Emergentes dans l'Océan
Indien. 2, rue Maxime Rivière, 97410 Ste Clotilde, Ile de La Réunion, France
c Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales, 2bis avenue Georges
Brassens BP50 97408 Saint-Denis, Ile de La Réunion, France



VENDREDI 12 MARS 2010

Eurosurveillance, Volume 15, Issue 10, 11 March 2010
http://www.eurosurveillance.org/Public/Articles/Archives.aspx?PublicationId=11519
A perspective on emerging mosquito and phlebotomine-borne diseases in Europe



JEUDI 18 MARS 2010

VBORNET Thematic Report ‘MOSQUITOES', January 2010
http://vbornet.euro-aegis.com/newsletters/VBORNET_NL02.pdf
Editorial
1. Call for collaboration: VBORNET data base and maps of vector distribution
and surveillance in Europe
2. Current status of invasive mosquitoes in Europe
3. Public health importance of the invasive mosquitoes of Europe
4. Mosquito surveillance methods implemented in Europe
5. Mosquito control methods in Europe
6. Invasive mosquitoes in the European associate continental and overseas
territories
7. International legal instruments that could help in the management of
invasive vectors
8. The VECMAP project: Toward developing a cost-efficient tool and service for
mosquito mapping and control
9. A selection of web sites dealing with invasive species



LUNDI 26 AVRIL 2010

Ci-dessous le sommaire du CDC EID de MAI 2010:

Dispatches



MERCREDI 19 MAI 2010

UNIVERSITE DE LEIPZIG - Actes de séminaire:

LBH: Proceedings
Tagung der DVG-Fachgruppe â€ěParasitologie und parasitäre Krankheiten“
Diagnostik, Epidemiologie und Bekämpfung von Parasitosen bei Nutz-, Haus- und Heimtieren
17. - 19. Juni 2009
http://www.vetmed.uni-leipzig.de/blaue-hefte/archiv/0005%20DVG%20Parasitologie/LBH_Parasitologie_gesamt_Standard.pdf#page=26

Autres documents:
Zur Wirtstierpräferenz von Gnitzen (Culicoides spp.): Bestimmung der Blutmahlzeiten mittels spezies-spezifischer Primer und Sequenzanalyse

Evaluierung gebräuchlicher und neuer Methoden zum Schutz von Bullen gegen Culicoides spp. und anderen hämatophagen Nematoceren am
Beispiel der Besamungsstation von Schmergow, Brandenburg

Insektizidbehandelte Netze zur Bekämpfung von tiermedizinisch bedeutenden Vektorenseuchen
Arthropoden-übertragene Infektionen bei Hunden auf Kap Verde
Zur Verbreitung und Vorkommenshäufigkeit von Babesia canis und der Auwaldzecke (Dermacentor reticulatus) im Saarland
Hirschlausfliegen als Vektor tier- und humanpathogener Erreger?
Prävalenz von Anaplasma phagocytophilum und Ko-infektionen mit Borrelia spp. in Schildzecken (Ixodes ricinus) im Raum Hannover
Canine Anaplasma phagocytophilum-Infektion: Molekulare Differenzierung beteiligter Stämme
Emergence of Aedes japonicus in Central Europe



Jean-Pierre Henri Moreau Mercredi 14. Juillet 2010 22:46


http://www.fcoinfo.fr/IMG/pdf/Surveillance_des_Culicoides_en_France_BE35.pdf

Je profite de cet excellent papier pour rappeler quelques notions de base. "Oïde" veut dire " de forme, d'allure ou de nature semblables". Les Culicoïdes ne sont pas des moustiques (Culex), mais ressemblent à des moustiques par la tailie, l'allure et le comportement des adultes. Mais leurs larves diffèrent dans leur comportement. En effet, elles vivent dans des matières très riches en matière organique, et pas dans l'eau stagnante.

  ARCHIVAGE THEMATIQUE DES MESSAGES DU FORUM HYGIENE

FIN DU DOCUMENT

Page d’accueil de l’archivage thématique avec moteur de recherche

Accès au formulaire d'inscription à la liste de discussion HYGIENE

Page d’accueil du site HYGIENE ALIMENTAIRE